Articles - Tests

Fermer Ampli-Tuners

Fermer Amplificateurs

Fermer Apogee

Fermer Casques

Fermer Conseils

Fermer Câble secteur

Fermer Câbles Modulation

Fermer DAC

Fermer Disques-Musique

Fermer Dématérialisation

Fermer Enceintes

Fermer Fidetech

Fermer Grand système

Fermer Historique

Fermer Lecteurs CD

Fermer Liste amp à tube

Fermer Matériel de rêve

Fermer Optimisation

Fermer Platines vinyles

Fermer Préamplificateurs

Fermer Stereophile

Fermer Systèmes de référence

Fermer Threshold

Fermer Tubes et divers

Fermer Tuners

Technique

Fermer Accessoires

Fermer Connecteurs

Fermer Câble secteur

Fermer Câbles HP

Fermer Câbles Modulation

Fermer Optimiser votre Threshold

Fermer Réparation de votre équipement

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
27 Abonnés
Webmaster - Infos
Amplificateurs - GRYPHON Diablo
GRYPHON DIABLO
LE DRAKKAR

I-INTRODUCTION:



Gryphon Audio Designs a été crée en 1985 par un ingénieur Danois, Mr Flemming E Rasmussen avec un esprit de puriste tant sur le plan esthétique que musical.
Mr Rasmussen
Gryphon_flemming.jpg

Avoir chez soi un bel objet et une valeur sûre en audio, est autant un plaisir que l'on se fait, qu'un investissement : il est souvent bien plus rentable d'acquérir un appareil d'exception que l'on gardera des années, plutôt que d'acheter un appareil moyen qui ne nous satisfera jamais et poussera rapidement à son remplacement......
Notre Diablo, est un intégré de masse imposante: 30kg ce n'est pas rien, et c'est devenu rare de nos jours.
Le nom de « Gryphon », hérité de la mythologie, vient d'ailleurs d'une phrase  "perfect union of the power of the lion with the grace of the Eagle..."  : il symbolise assez bien cette marque Danoise.

Le logo est facilement reconnaissable et apposé sur l'arrière de l'appareil.

 

gryphon_logo.png

Pour ce qui est de son esthétique, vous remarquerez les 10 cercles concentriques présents sur le dessus du chassis et destinés à évacuer la chaleur ! Le Diablo est un « vrai » ampli, pas une chinoiserie au rabais, et à ce titre il demande à être correctement ventilé.

Que dire de sa présentation qui ne soit pas trop subjectif, si ce n'est qu'elle est bien en phase avec l'esthétisme nordique... La face avant est un peu complexe, mais ceci plaira aux uns et moins à d'autres.
Massif, on pourrait penser qu'il veut impressionner : à cet égard, son nom est bien trouvé ! C'est une électronique de pointe, moderne et non pas classique dans son fonctionnement, puisqu'un microprocesseur pilote toutes les fonctionnalités: de notre point de vue, cela n'est pas forcément positif ou négatif sur les performances musicales. Il faut par contre savoir que plus un appareil incorpore de « l'informatique », mois il sera maintenable dans 15 ans, lorsque les microprocesseurs et autres puces seront devenues difficiles à trouver, sans parler des éventuels firmware.

Il est en classe A/B et délivre 250W.


II-LE GRYPHON DIABLO PLUS EN DETAIL: 



Face avant avec la télécommande triangulaire:
Gryphon-Diablo_34.jpg


Face arrière avec les borniers:
Gryphon-Diablo_arriere.jpg


Vue de dessus:
Gryphon-Diablo_dessus.jpg

La télécommande très originale, à section triangulaire:
 
Gryphon-Diablo_telecommande.jpg


Et voici l'intérieur avec un transformateur imposant et une ensemble de condensateurs respectables: : 24 x 4700µF
Gryphon_interieur.jpg

Spécifications techniques:
  • Dimensions (L x H x P) : 480 x 210 x 460 mm
  • Poids : 30 kg
  • Puissance : 2 x 250 W sous 8 ohms (2 x 500 W sous 4 ohms, ou 2 x 800 W sous 2 ohms)
  • Bande passante : 0,1 Hz à 250 kHz à -3 dB 
  • Sensibilité : 0,56 V  sous 8 kΩ (RCA) ou sous 20 kΩ (XLR)


Comme pour les précédents tests, et afin que les résultats obtenus demeurent comparables entre eux, notre protocole de test est resté inchangé. Nous avons maintenant par contre une nouvelle configuration encore plus performante au niveau amplificateur, avec les légendaires blocs mono MARK LEVINSON ML-20.6.

systeme_reference2.jpg
IV-ECOUTE:

Lorsque l'on a devant soi un intégré de ce type, on commence par l'admirer (le plaisir des yeux) puis on attend le son (le plaisir des oreilles). Et là, c'est superbe et enthousiasmant ! il n'est d'ailleurs pas indispensable d'attendre de longues heures pour qu'il procure un réel plaisir d'écoute.
On dirait de la classe A tant les sons sont purs et beaux. L'aigu est fin, la rapidité démoniaque comme un "Diable". Mais attention c'est lourd et ça chauffe beaucoup !. Prenez garde de bien préserver sa ventilation, en particulier en mettant aucun autre appareil sur le dessus ..

C'est un appareil high-end sans contestation possible. La puissance semble illimitée et l'association avec d'autres matériels pas très compliquée: c'est un amplificateur qui s'insérera dans pratiquement toutes les configurations, sauf bien sûr celles à très haut rendement pour lesquelles de toute façon on utilise généralement des amplis à tubes ou à transistors en classe A peu puissants.
Je dois avouer que j'ai été sous le charme de ce Drakkar noir. En intégré c'est LA référence du moment. Il ne faut surtout pas repasser à une électronique de valeur inférieure car la déception sera grande.
Même des blocs monos de haut vol risquent d'avoir un peu de mal avec ce Danois, et son prix est vraiment raisonnable comparé aux productions actuelles qui deviennent vraiment hors de prix dès que l'on recherche une vraie qualité.

Vive le Diablo.


 

V CONCLUSION

Cet amplificateur GRYPHON Diablo est une véritable révélation. J'avais écouté précédemment les Antileon ainsi que les premières séries et les blocs monos de la même époque, mais très honnêtement je n'avais pas apprécié.
Les THRESHOLD en classe A de l'époque faisaient mieux, et je n'avais donc plus fait d'écoute de cette marque.

Avec ce Diablo, la progression de GRYPHON est spectaculaire. Bravo au concepteur et ses assistants.


Points positifs:

  • le son de la classe A avec de la classe A/B
  • timbres enthousiasmants
  • rapide
  • puissance presque illimitée
  • Prix raisonnable à 12.000€ compte tenu des performances musicales délivrées
  • une référence absolue en intégré

Points négatifs:

  • brûlant (attention à bien préserver la ventilation supérieure)
  • extérieur original mais pas du goût de tout le monde
  • lourd, ce qui est normal étant donné sa puissance
  • télécommande aux formes étranges, mais qui peut aussi plaire

TL_5.jpg

 

Article écrit par Florent et Nounours- Janvier 2014.


Date de création : 19/01/2014 @ 19:36
Dernière modification : 11/01/2016 @ 20:58
Catégorie : Amplificateurs
Page lue 349 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°1 

par AndrewtheFish le 29/05/2014 @ 05:23

Hello, I am a happy owner of a Gryphon Diablo, so I have less than a year and I am just setting up a system with it ... For now, it is in the company of a Kef LS50, a Cambridge 840C CD Player (like DAC) and Mac Mini with Audnirvana Player. The wiring is Van Den Hul (Inspiration, modified First Ultimates) and Isotek Perhaps the named components not do justice to so superb integrated, but I'm starting to hear is amazing ... kThe Diablo replacement to my Parasound Halo Pre and Power, and is clearly superior (being the Parasound excellent)I think that E.Rasmussen  is right. Something that strikes me is undervalued is this integrated in major specialized publications of Audio...Why?  (actually not name it?)
Sorry for my english..k
Horloge
Pays
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 700

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 17

Total visites Total visites: 0  

Ip : 54.224.187.45

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^