Articles - Tests

Fermer Ampli-Tuners

Fermer Amplificateurs

Fermer Apogee

Fermer Casques

Fermer Conseils

Fermer Câble secteur

Fermer Câbles Modulation

Fermer DAC

Fermer Disques-Musique

Fermer Dématérialisation

Fermer Enceintes

Fermer Fidetech

Fermer Grand système

Fermer Historique

Fermer Lecteurs CD

Fermer Liste amp à tube

Fermer Matériel de rêve

Fermer Optimisation

Fermer Platines vinyles

Fermer Préamplificateurs

Fermer Stereophile

Fermer Systèmes de référence

Fermer Threshold

Fermer Tubes et divers

Fermer Tuners

Technique

Fermer Accessoires

Fermer Connecteurs

Fermer Câble secteur

Fermer Câbles HP

Fermer Câbles Modulation

Fermer Optimiser votre Threshold

Fermer Réparation de votre équipement

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
27 Abonnés
Webmaster - Infos
Threshold - SA/3.9e: un upgrade de rêve
AMPLIFICATEUR THRESHOLD SA/3.9e VERSION UPGRADEE


Remarque: cet article fait suite à l'article sur le THRESHOLD SA/3.9e original, que nous vous conseillons de lire avant de lire son upgrade décrit ci-dessous: il est disponible ici .


Une autre dimension

Suite à de nombreux tests et comme je n’arrivais pas à avoir un amplificateur plus puissant car les Threshold de type SA/6e (introuvable) ou SA/4e sont assez rares, j’ai décidé de faire des modifications simples sur mon Threshold SA/3.9e.
Rappel de base : Il ne faut pas changer le circuit sous peine de ne plus retrouver les sons qui vous plaisent.
Il faut attendre au moins 100 heures pour pouvoir effectuer des commentaires viables.
Il est nécessaire de connaître à fond son système car il demande une réadaptation complète de certains éléments (préampli notamment).

Ma configuration actuelle est la suivante :
  • Wadia 850 (CD),
  • Jadis JP80MC (préampli),
  • Threshold 3.9e modifié (amplificateur),
  • Apogee Diva (enceintes).
Le début de la mission ne fut pas si simple car il faut de la patience et du temps pour mettre en œuvre une modification. Voici les changements effectués :
  • Capacités Mallory 31.000 µF/75V x 4 par des F&T 47.000 µF/63v
  • Capacités 470µF/100V x 4 par des Elna
  • Rajout de 4 condensateurs VISHAY de 0,47µF/630V en parallèle sur les F&T
  • Résistances 10% changées par des 1%
  • Réglage du bias à 1.6V (conformément aux recommandations constructeur)
     

 

Threshold_39e_vue_dessus_site.jpg

Avant modifications
 

3.9e_Florent_fr.jpg

Après modifications

Coût global environ 500€ de pièces.

Le Threshold SA/3.9e de base est le meilleur ampli à transistors du marché (sur des enceintes cependant moins "indrivables" que les APOGEE DIVA). Et oui, il possède un médium d’une beauté à couper le souffle et avec un sécheresse dans le grave et un positionnement des interprètes dans l’espace magique. Il devient écoutable après 4 heures de chauffe.

Quid de la modification.
Au début, on ne comprend pas, car tout le spectre s’est décalé. Le grave est plus ample, il est descendu d’un demi-octave, le médium est moins présent et l’aigu a pris une hauteur que l’on ne reconnaît pas.
Par la suite avec plusieurs heures d’écoute, les premiers réglages viennent compenser le changement de bande passante. Je rappelle que le Threshold est extrêmement tributaire de sa source (haut-niveau indispensable) et de son préampli. Dans mon cas, il a fallu de nombreuses heures pour retrouver un équilibre parfait. Ayant un préampli à tubes, j’ai seulement changé les 12AX7. Seules les ELECTRO-HARMONIX marchent excellemment désormais.
Le son est maintenant extrêmement nerveux avec un grave qui descend et une base grave dantesque. Le médium est un peu moins défini mais il est plus harmonieux et plus étalé sur tout le spectre, l’aigu est devenu clair comme de l’eau de roche.
Le résultat est donc étonnant et en même temps prévisible. J’ai presque un SA/6e car avec 60w en classe A et une alimentation de 400VA plus 94 000 µF par côté, la réserve de puissance est impressionnante. Toute la bande audio a du « coffre » et petit à petit la définition revient à son niveau précédent.
Il s’agit vraiment d’une autre dimension qui n’a rien à voir avec les amplificateurs actuels même haut de gamme: regardez leur alimentation et vous comprendrez !

Si vous avez une très belle chaîne audio , foncez …

Article écrit par
Florent ("provence13").


Update par Nounours:

 

Tout ce qui a été dit plus haut par Florent reste vrai, j'apporte simplement mon proprecomplément à ce compte-rendu suite à mon écoute chez Florent la semaine dernière.

La 1ère chose que je voudrais signaler c'est que les 4 condensateurs F&T de l'alimentation sont absolument mons-tru-eux ! lorsqu'on les voit "en vrai" dans le boîtier, ils paraissent bien plus gros que sur les photos. Il est clair que FIDETECH a mis ce qu'il a pu faire rentrer "de plus gros" en fonction de la place disponible dans le boîtier, et l'adaptation mécanique qui a été rendue obligatoire, c'est-à-dire la fixation de ces condensateurs par perçage du bas du chassis, montre que ça n'a pas été simple ! la plaque inférieure du châssis du SA/3.9e fait plusieurs millimètres d'épaisseur, et les condensateurs sont donc fixés par de grosses vis !

Lorsque l'on voit la taille de ces condensateurs ainsi que les petites capacités VISHAY supplémentaires, on se dit que ce SA/3.9e est vraiment "dopé à l'E.P.O."... La qualité du travail réalisé par FIDETECH est très belle du point de vue électronique bien que l'on sente qu'il y eu de la sueur d'un point de vue mécanique.

 

Ecoute:

Pour bien connaître le SA/3.9e original que je possède depuis des années, la 1ère chose qui surprend à l'écoute de cette version révisée, c'est: <> sur des enceintes à rendement acceptable (>= à 88 à 89db/1W/1m) le SA/3.9e original est un régal par la qualité hors norme de son medium/aigu, et son registre grave est aussi une vraie merveille, sans comparaison avec ce que les amplis de 60W (fussent-ils en classe A) savent donner.

Mais avec des APOGEE DIVA, le rendement de 87dB/1W/1m et leur incroyable demande en courant, font que le SA/3.9e est parfois à la peine malgré ses 32 ampères de capacité continue en courant: il y a parfois des passages où l'on sent qu'il ne suffit pas sur ces enceintes là (parmi les plus exigeantes au monde quand même…).

Or, cette version sur vitaminée efface complètement ce sentiment: la réserve en puissance est devenue tellement importante que le SA/3.9e drive désormais les APOGEE DIVA comme s'il s'agissait d'une vulgaire paire d'enceintes de bibliothèque ! il n'est jamais à court de puissance et surtout de courant, les DIVA étant parfaitement bien drivées. L'auditeur ne ressentira plus le moindre sentiment de limitation même sur les passages très difficiles ou complexes.

Les 28 transistors bipolaires MOTOROLA, 14 par canal, (et oui, il n'y a pas de secret: on n'a encore pas trouvé mieux….) capables de délivrer chacun 200W et associés à un transformateur de 800VA ont enfin, avec ces nouveaux condensateurs F&T, la réserve d'énergie qu'il leur manquait dans les situations extrêmes.

L'autre modification majeure de cette version surdimensionnée, c'est l'étendue vers le haut duspectre: l'aigu semble filer plus haut et plus facilement qu'avec la version originale. Cela est sans doute dû aux petites capacités VISHAY montées en // des monstrueuses F&T.

La personnalité du SA/3.9e est donc profondément modifiée par cet upgrade: beaucoup plusd'autorité dans le grave, réserve de puissance paraissant quasi illimitée, aigu montant plus haut et plus facilement. Pour ceux qui connaissent, il se rapproche d'un SA/4e, l'un de mes amplis préférés.

Pour autant le SA/3.9e me paraît avoir gardé l'essentiel de son charme dans le medium aigu: nous vérifierons complètement ce point par une future écoute avec notre convertisseur "de référence" qui est plus raffiné que le WADIA 850, mais cette modification de l'alimentation est pour moi un succès.

Je pense donc faire modifier mon propre SA/3.9e !

J'étudierai également avec FIDETECH l'application d'une recette similaire aux monstrueux blocs mono SA/6e, même si ceci m'apparaît moins "nécessaire" car les SA/6e ont en effet d'origine: 2 fois plus de transistors (28 par canal), 2 transfos de 800VA au lieu d'un, et des condensateurs représentant plus du double de ceux du SA/3.9e (puisqu'il s'agit de blocs monos); un tel upgrade doit donc être réfléchi, et pourrait fort bien être infléchi (la mise en // de petites capacités VISHAY paraissant plus souhaitable que de rajouter des µF…). Il faut prendre le temps de la réflexion.

 

Conclusion:

1-.

La leçon de cette histoire est qu'une fois de plus, l'importance primordiale de l'alimentation est confirmée; comme dit Nelson PASS: "you cannot put too much effort on this"..., et il est archi-évident que ce principe se vérifie systématiquement. A ce propos, les amplis PASS LABS font partie de ceux qui sont encore remarquablement pensés et construits….posez-les sur une balance, ça vous rassurera… Prenez ensuite une "japonnaiserie" de puissance équivalente et posez-là sur la même balance: vous comprendrez pourquoi ça n'a pas les mêmes possibilités…

2-.

L'autre conclusion à tirer de cette expérience est qu'il faut, selon nous, se méfier des amplis actuels à l'alimentation rachitique, et se méfier tout autant des "marques de référence" qui ont fait d'excellents amplis dans les années 80-90 et qui, sous l'impulsion des financiers (...), se sont mis à fabriquer "à l'économie", en privilégiant l'esthétique et le Marketing,.

 

Ces références n'ont de référence plus que le nom lié à leur gloire des années passées, et beaucoup devront se rendre à l'évidence: les résultats ne sont plus aussi exceptionnels qu'ils étaient. On ne peut pas avoir des amplificateurs de qualité avec des alimentations dont les choix de conception obéissent autant aux critères des financiers et où l'on met de l'argent dans le Marketing au lieu de le mettre les composants !

Par exemple, l'orientation prise par certaines marques vers le "home theater" serait respectable si leurs produits purement Hi-Fi continuaient d'être fabriqués selon les principes qui ont fait leur réputation dans les années 80-90, mais force est de constater, à l'écoute, que cela n'est plus vrai: on a toujours l'aspect extérieur, on a toujours de belles façades, on a toujours le nom qui a pu faire la réputation de la marque X ou Y, mais on n'a plus à l'intérieur ce qui fait la qualité sonore de l'appareil...

Nous ne citons évidemment pas de marques ou de noms en ligne, mais ceux qui ont des années d'expériences derrière eux les connaissent bien.

Hélas, rares sont les revues ou magazines qui osent dénoncer ce nivellement par le bas...Pour dire réellement ce que nous pensons, nous croyons que la majorité ont totalement capitulé et n'osent dire ce qu'il en est réellement, tant les produits actuels sont loin de ce que les mots "haute fidélité" signifient (et oui, les revues sont comme tout le monde, elles doivent aussi s'assurer des recettes publicitaires et c'est compréhensible).

C'est pourquoi, si vous n'avez pas 20.000 ou 30.000 € à mettre dans un ampli neuf, lameilleure solution selon nous est d'acquérir un matériel un peu ancien et bien conçu (tel le

THRESHOLD SA/3.9e qui coûte une misère en occasion lorsqu'on en trouve…) et de le faire réviser et upgrader: rien sur le marché du neuf, à plusieurs fois le prix de revient total, ne vous procurera autant de plaisir musical ! c'est en tout cas notre humble avis !

3-.

Evidemment, d'autres marques que THRESHOLD peuvent convenir ! regardez ce que Mike ELLIOTT sait faire au niveau des upgrades des anciens amplis de puissance COUNTERPOINT par exemple, qu'ils soient à tubes ou à transistors: ne cherchez pas un ampli neuf aussi soigné à 10.000€, vous n'en trouverez pas…

Mais sachez aussi qu'il existe de vraies daubes à 20.000 ou 30.000 euros, et que le prix n'est pas toujours synonyme de musicalité ou de conception soignée…

Bien sûr, si vous préférez les "petites diodes qui s'allument partout", ou souhaitez montrer à vos amis le dernier ampli à la mode, de belles façades, le logo de la marque X ou Y, de belles diodes de couleurs, du marketing omniprésent…(mais ne l'ouvrez pas, à l'intérieur c'est devenu le désert... ).

Cela étant, vous trouverez toujours un magazine expliquant que cet ampli "TrucMuche" de 2x50W pesant 5kg enterre tous les autres amplis de la Terre, et est une nouvelle référence !... en attendant le nouveau modèle qui le détrônera dès le prochain numéro…

 

A bon entendeur...

 

Update écrit par Nounours.

 


Date de création : 18/03/2007 @ 14:13
Dernière modification : 09/11/2014 @ 20:13
Catégorie : Threshold
Page lue 6 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°4 

par MLAS le 24/04/2016 @ 19:00

Why did you had to perform the mechanical work like drilling holes in the bottomplate for repalcing the four Mallory's with the FT's?
Are the Mallory's 2.5 Inch in diameter and the FT's 3.0?

The amp does not get more powerfull with changing the large can caps with a higher capacitance to my knowledge. It only makes the powersupply a bit stiffer.
You have to put in a bigger transformator and raising the railvoltages to support a higher output in Watts.

Réaction n°3 

par 1953 le 09/01/2008 @ 21:47

Agreed that the power supply is king!  I own several Apogee speakers including the Diva.  If you liked the sound with one amp...try using two of the SA/3.9e's.  The Diva is very easy to passively bi-amp and if the preamp will put up with the even lower input impedance of the combined Thresholds, you will be in for a real treat.

 

Jeff Blazey


Réaction n°2 

par Nounours18200 le 20/11/2007 @ 18:24

Hi Jonhattan,

Sorry for my late reply: I had not seen your message...

The upgraded SA/3.9e is much better than the original regarding:
-the feeling of power, provided that the upgraded capacitors have a high enough current capability. If you replace the original capacitors by low quality ones, you may not get the feeling of having more power.
-the feeling that the amp is able to drive difficult loads.

Regarding the mids and highs, it is really bad during the burn in period (more or less 300 hours), but it continuously improves and after the burn in period, it is more or less as good as the SA/4e.
The SA/4e remains better in the power handling area and is more punchy than the upgraded SA/3.9e: this is because the SA/4e has 2 transformers instead of 1 in the upgraded SA/3.9e.
As a summary, the upgraded SA/3.9e is in the middle between the original SA/3.9e and the SA/4e. The only configuration in which the original SA/3.9e may be better than both the upgraded 3.9e and the SA/4e is in a high efficiency loudspeakers configuration (such as TAD-2001/Altec), because its wonderful midrange and trebble make the difference.

Réaction n°1 

par jonathan le 30/08/2007 @ 21:00

I have always been a big fan of the sa/12e threshold amps but I don't want to deal with the size of them. which is why  I am interested in the amps you are working with.

Do you feel that the moded sa/3.9e is still better in the mids then the sa/4e and the sa/3.9e is still not as good as the sa/4e in the bass?

What are your thought about moding a sa/4e?

Musicality is important to me and since I have wilson watt 5.1's speakers, bass contol is important as well.

I would like to pick up either one of the amps and was wondering which one you reccomend?

Thanks for such a great site.
Horloge
Pays
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 698

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 12

Total visites Total visites: 0  

Ip : 54.198.165.74

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^