Articles - Tests

Fermer Ampli-Tuners

Fermer Amplificateurs

Fermer Apogee

Fermer Casques

Fermer Conseils

Fermer Câble secteur

Fermer Câbles Modulation

Fermer DAC

Fermer Disques-Musique

Fermer Dématérialisation

Fermer Enceintes

Fermer Fidetech

Fermer Grand système

Fermer Historique

Fermer Lecteurs CD

Fermer Liste amp à tube

Fermer Matériel de rêve

Fermer Optimisation

Fermer Platines vinyles

Fermer Préamplificateurs

Fermer Stereophile

Fermer Systèmes de référence

Fermer Threshold

Fermer Tubes et divers

Fermer Tuners

Technique

Fermer Accessoires

Fermer Connecteurs

Fermer Câble secteur

Fermer Câbles HP

Fermer Câbles Modulation

Fermer Optimiser votre Threshold

Fermer Réparation de votre équipement

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
27 Abonnés
Webmaster - Infos
Lecteurs CD - Marantz CD94
MARANTZ CD94 UPGRADE
 
(N° de série: MZ02B06230160)


Depuis que le High-End existe, les constructeurs se sont permis de créer des lecteur CD de plus en plus chers et sensés être de plus en plus performants...ce phénomène a d'ailleurs existé bien avant l'arrivée du CD.
A chaque époque ses stars, et il est vrai qu'un Mark Levinson ML-2 ou un Forsell Air Beam sont des appareils très performants qui demeurent des références 20 ans plus tard.

Comme la plupart d'entre nous, j'ai toujours voulu « avoir mieux »  à chaque nouvel achat ! C'est dans les gènes du passionné de Hi-Fi, non ?... Mais un jour, souvent pour des raisons financières, on met un coup de frein. Pourquoi, acheter un lecteur de CD intégré à 8.000€ ou un drive de prix équivalent, si l'on n'obtient pas avoir la satisfaction musicale espérée !? Pourquoi n'être jamais « satisfait pour longtemps » ?

Et si nous faisions fausse route dans nos choix ?

Après ce constat, si on partait comme bon nombre de personnes vers du simple mais perfectionné à l' extrême avec des modifications "un peu folles" ? J'ai eu cette réflexion en voyant sur internet beaucoup de personnes modifier leur lecteur très ancien (donc vintage) grâce à deux composants uniquement:: une nouvelle horloge « de compétition » et une nouvelle sortie SPDIF « de course ».
Des articles de ce genre sont légions sur le net, en particulier pour des lecteurs type TEAC avec mécanique VRDS (see note 1)  ou des bases PHILIPS avec mécanique Philips type CDM ou CDM-Pro. Le présent essai appartient à cette dernière catégorie.

Remarque importante: Avant que vous ne lisiez la suite, nous vous mettons en garde sur le fait que s'il est vrai que les Transports utilisant la mécanique TEAC VRDS haut de gamme (attention il en existe 3 niveaux bien différents: du tout métal au tout plastique !) sont parfois de très bons Transports, vous devez savoir que beaucoup de drives arborant le logo "VRDS" utilisent le modèle le moins cher parmi les 3 niveaux, et ne sont hélas pas comparables avec ceux utilisant le niveau le plus haut, bien que leur tarif soit douloureux pour vos finances. Si vous voulez être écoeuré de ce que le Marketing peut nous faire croire, nous vous invitons à lire
cette page du site Lampizator, tout en vous prévenant que cela donne vraiment mal au coeur...Vous n'êtes évidemment pas à l'abri qu'un Transport très cher ne soit pas plus musical qu'un bon CD intégré...

Note 1: VRDS est l'abréviation de « Very Rigid Disc clamping System »

J'ai donc reçu en prêt un appareil qui a eu son heure de gloire, le lecteur MARANTZ CD94.

Voici le lecteur intégré de face:

marantz_devant.jpg

Voici le lecteur de derrière:
marantz_derriere.jpg


Voici le lecteur à l'intérieur:
marantz_interieur.jpg


Il est évident que la comparaison avec un intégré récent de type CAMBRIDGE AUDIO n'est pas à son avantage... Alors pourquoi ce choix ? Et bien pour les personnes qui sont un peu « bricoleuses », les composants sont facilement identifiables et les modifications rapides. Ainsi modifié, ce lecteur n'est plus un simple lecteur des années 80-90: il devient un bon lecteur d'aujourd'hui.

Certes cela peut paraître étrange, mais voici les modifications effectuées:

  • Horloge de course sur la partie droite de l'appareil (scotch)
  • Sortie SP/DIF de course avec un connecteur BNC, le connecteur BNC étant mieux adapté aux hautes fréquences du digital, et d'autre part, il est facile de trouver des connecteurs BNC ayant une vraie 'impédance de 75ohms, conforme aux spécifications officielles (voir note 2).

Sur le net, j'ai lu avec attention sur ce site THE VINTAGE CORNER  http://www.tvcaudio.com/tvc/REMI/SPDIF_HallOfFame.html les extraordinaires résultats obtenus "scientifiquement" en utilisant seulement deux composants. Vous pouvez voir que les tests ont été extrêmement poussés surtout côté sortie SP/DIF. Cette approche très intéressante et montre hélas que bien des fabricants ne font aucun effort de conception technique, mais se contentent simplement de soigner l'esthétique (c'est-à-dire ce qui se voit) grâce à un beau coffret, au détriment de ce qui s'entend (le schéma technique et la réalisation interne proprement dite).

Il est même honteux de voir ces résultats, preuve du niveau bien bas atteint par ce que l'on appelle Hi-Fi après ces 15 dernières années « de chute » qui ont suivi la période que l'on appelle l'âge d'or. Les produits sont devenus des produits marketing, où la qualité est abandonnée sur l'hôtel des réductions de coût, s'éloignant de leur objectif premier qu'est la reproduction la plus fidèle possible de la musique. Que personne ne s'étonne donc du marasme du Marché de la Haute-Fidélité, conséquence de plusieurs années de tromperie envers le consommateur...
A titre personnel, je ne vois pas pourquoi dépenser 15.000€ dans un appareil qui ne reproduira pas mieux la musique qu'un autre à 2.000€...Les distributeurs majors pourraient peut-être y réfléchir.

Bien entendu pour les sceptiques ainsi que pour beaucoup de passionnés, les mesures ne fait pas tout surtout en Hi-Fi High-End, mais pour une fois c'est vraiment justifié. Il peut exister dans certains cas des contradictions entre mesures et résultats d'écoute (par exemple entre le taux de distorsion mesuré sur un ampli, et son agrément subjectif à l'écoute), mais pas ici ! Le lecteur MARANTZ CD94 m'a donc été prêté par ce site où plusieurs passionnés ont travaillé à ces modifications.

J'ai aussi fait la moue pendant 5mn en voyant le « pauvre Marantz » à côté de mon Wadia 850, en me disant :  « j'ai quelques doutes sur le résultat, mais qui n'essaye pas sur son système ne saura JAMAIS »...

Note 2: il est désormais facile de trouver également des connecteurs RCA avec une vraie impédance de 75 ohms, il suffit de s'adresser à
PERCY AUDIO par exemple.


Mise en marche et écoute.
Il ne faut pas plus de 5mn supplémentaires pour comprendre qu'il y a un potentiel ENORME derrière ces deux modifications. N'ayant pas eu avant le lecteur (mais les concepteurs des deux modules pourront vous donner les informations) , je suis resté sans voix... Il existe une hiérarchie, commençant par les bons petits drives type TEAC VRDS-10, puis les un peu plus chers tels que le KRELL MD-10R et enfin les idoles comme le FORSELL.

Notons que les bons drives sont devenus une espèce en voie de disparition, ou très chers (Accustic Art, Orpheus, Metronome Technologie, Jadis).

Ici, on ne parle plus de 10.000€ ou plus, mais d'un budget de 600 à 800€ seulement ! Et le résultat est très bon.
 
L'écoute s'est faite avec un cordon BNC/BNC de marque Nexans qui est un des grands fournisseurs actuels. Personnellement, je n'ai que des éloges à faire sur ce travail et ce drive, tout particulièrement compte-tenu du prix correspondant. Les seuls reproches sont plutôt d'ordre esthétique et ergonomique.

La scène sonore est grandiose, le plaisir d'écoute intense... enfin le rêve sans se ruiner. Mais pourquoi ne fait t-on pas de tels drives chez les constructeurs actuels ?? La réponse a déjà été donnée plus haut, et bien que cela nous rendent tous amers, il faut être conscients que les marques pour lesquelles l'objectif premier de la qualité de reproduction a été conservé, se comptent sur les doigts d'une main...

Vous l'aurez compris, je suis sous le charme, mais le drive ne fait pas tout: il met en forme le signal digital à la perfection en sortie SP/DIF et vous devez avoir derrière un DAC de grande qualité type WADIA, AUDIO SYNTHESIS, ... et là vous atteindrez le nirvana et vos copains seront interloqués par le résultat final.

Attention cependant, les drives de "compétition", type KRELL MD-10 R et FORSELL sont nettement au dessus, non pas pour des raisons de texture sonore mais pour des raisons de qualité et qualité des informations extraites, mais aussi pour le sens du rythme qu'ils dégagent.

Les "plus":
  • Installation simple
  • Caractère émotionnel
  • Plan sonore
  • Prix dérisoire

Les "moins":

  • Composants internes bas de gamme
  • SAV illusoire
  • Look plastique
  • Sélection des plages peu pratique (touches "Play" puis "Next")
  • Obligation d'avoir un DAC de haute qualité derrière (voir ci-dessus)
  • Utilisable uniquement en drive car le TDA1541 ne rivalise pas avec les bons convertisseurs actuels
  • Manque d'informations
  • Chauffe beaucoup (devant et derrière)

TL_4.jpg
 

Article écrit par Florent (provence13 sur le forum) - Décembre 2012.









Date de création : 28/06/2010 @ 10:11
Dernière modification : 07/11/2014 @ 23:34
Catégorie : Lecteurs CD
Page lue 276 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Horloge
Pays
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 700

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 18

Total visites Total visites: 0  

Ip : 54.224.187.45

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^